Echos

Dans Malpertuis XI, sept 2020

 

Les éditions Malertuis sortent chaque année un recueil de nouvelles fantastiques, sous la direction de Thomas Bauduret, et j’ai la chance d’avoir vu un certain nombre de mes textes y figurer. Je vous présente ici la dernière des ces anthologies, parue en 2020. Un grand merci à Thomas Bauduret pour sa confiance renouvelée !

 

Echos parle d’une chambre photographique d’un genre un peu particulier, et de la relation entre un fils et son père.

 

En septembre 2021 doit paraître l’ultime anthologie, la XII, où j’aurai la chance de voir l’une de mes histoires publiée en compagnie de bien d’autres auteurs talentueux. Je vous en reparle très bientôt.

 

Cette jolie couverture est signée Cindy Canévet

 

Partager l’article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

restons en contact

bio

Après un passage convenu en prépa littéraire, j’ai étudié la photographie, les langues orientales et l’histoire de l’art, avant d’exercer divers métiers qui n’ont pour seule vocation que de nourrir ma passion pour le voyage. Je suis revenue à l’écriture après bien des détours et des chemins de traverse. Encore un moyen, pour moi, d’explorer les territoires de nos émotions et de nos rêves. La mémoire, la transmission, la culture et l’identité, le rapport à l’autre et à la nature sont autant de thèmes que j’explore à travers le prisme de la science-fiction.
 
Mon roman Quitter les monts d’Automne (septembre 2020, Albin Michel), a reçu le prix Rosny Aîné et a été nominé au Grand Prix de l’Imaginaire et au prix Utopiales.
 
Je suis aussi l’autrice d’une trentaine de nouvelles, dont « Pour une simple étincelle d’amour », 3ème prix au concours Visions du Futur 2016 et « La cloche, hasta siempre ! », 1er prix au concours Visions du Futur 2018.